En mode survie.

J’ai survécu.

J’ai survécu. Jusque là, j’y suis arrivée. La tête hors de l’eau, les cheveux mouillés, le corps un peu amochée, et les doigts ratatiné.

Essayé de survivre avec des défauts de fabrications émotionnelles… Toujours se poser milles et une questions sur chaque petite décision. La tête dans le brouillard. J’ai toujours voulue suivre ma petite voix intérieur, tsé celle qu’on te dis toujours d’écouter.. Ben la mienne, elle me fait chier! Elle est toujours là pour me faire douter de tout et de rien, caché tapis dans l’ombre et sort uniquement lorsque je ne lui ai pas demandé son avis. Fack j’en fais à ma tête. Pis j’me plante. Tête première dans l’eau. Même pas le temps de boucher mon nez ( oui! même à 27 ans, j’utilise cette technique gracieuse pour ne pas avaler de l’eau par le nez et m’étouffer comme un enfant de 3 ans qui apprend à nager.). Je plonge directement vers les bas fonds de mon insouciance.

Les poumons bien remplit de liquide, je me réveille et je crie. Fort. As-tu déjà essayé de crier dans un lac? Y’a pas mal juste les fonds de bouteilles et les requins imaginaires qui entendent. Bref, y’a des fois où je réussis à revenir à la surface. C’est pendant ces moments là que je survie. Je reprend mon air. Je flotte. Pis c’est là que j’réalise que j’suis chanceuse d’être en vie…

– la défectueuse

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :