Pis au pire, j’endurai.

C’est probablement ce que tu te dis, parce que c’est l’option la plus facile. Anyway, ça ne te tente pas d’avoir d’la peine, ou de devoir affronter la réalité.

 Je sais, la réalité fait mal en criss.

 Tu te dis probablement aussi, que la vie a créé ton chemin et c’est ce qui t’étais dû, parce que les autres ont le droit d’être heureux, mais pas toi.

 Je suis de ton avis, c’est probablement plus facile de faire comme si rien était, que de partir. Mais ma t’dire une affaire fille, la vie ne t’attendra pas. Les jours vont continuer d’avancer, et si tu manques le train, t’auras pas de 2e chance.

 J’aimerais t’promettre une chose, on a tous cette force, ancrée en soit. Suffit simplement de la trouver. D’avoir l’audace et le courage de la trouver. Mais tu dois respecter la règle # 1, croire en toi.

 Alors, continueras-tu d’endurer?

 -L’anxieuse aucoeurdepierre.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :